Le livre d'Azakim raconte l'évolution d'un homme dans sa quête spirituelle.

Azakim est né à Alexandrie dans la première moitié du troisième siècle de notre ère. Durant son enfance et adolescence, il vécut dans un milieu aisé et put suivre des études philosophiques et rhétoriques, sa bonne intelligence lui ayant permis de maitriser les connaissances de son époque.
Dans le courant de sa vie adulte, il découvre le christianisme et décide de se convertir. Il part alors pour Jérusalem dans le but de se faire baptiser et s'intègre à la communauté d'un dénommé Mathias. Durant cette période, il approfondira sa connaissance des évangiles et de l'ancien testament. Mais les persécutions perpétrées en Judée vont obliger le groupe à fuir vers le Nord.
Ce fut la première fois qu'Azakim vit de ses yeux la violence et les horreurs de cette terre, lui qui avait vécu jusque là dans le monde pur des concepts et des idées se trouva confronté à la barbarie des hommes et à l'existence du mal.
Ce fait va fortement ébranler sa foi et il n'aura désormais de cesse de vouloir percer la logique et les mystères de la création Divine.
Cette recherche va obséder son esprit jusqu'à en perdre l'appétit, le sommeil et plonger sa conscience dans des formes de transes remplies de visions.
Une fois le groupe fixé aux environs d'Ephèse, Azakim décida de s'isoler pour réfléchir à ses visions; il gardera seulement un contact écrit avec Mathias.
Lors de cette phase de solitude, il réussira à concevoir un système de pensée en associant sa foi chrétienne à sa formation philosophique; ce système lui permettra d'expliquer l'existence du mal et définir une topographie de la création. Il en viendra à la conclusion que la rédemption finale se fera à Babylone et décide de partir pour la grande ville.
Il en fait part à son ami Mathias qui tentera en vain de l'en dissuader.
Aprés un long voyage, Azakim finit par atteindre Babylone, exténué et à bout de force, il s'écroule et se sent mourir. Contrairement à toute attente, cette sensation lui procure apaisement et plénitude.
Secouru par des marchands, il sortira radicalement changé de cette expérience qu'il décrira comme une révélation mystique; le but et la fin de ce long périple qui façonna sa vie.